Facile d’utilisation et peu coûteux, l’emailing fait partie des actions marketing que vous pouvez mettre en place dans la stratégie de marketing local de votre réseau. L’email marketing peut permettre de développer une communauté fidèle et captivée autour de votre marque, à travers une newsletter par exemple. En mettant en avant vos nouveautés, en partageant vos conseils et en démontrant votre expertise, l’email vous permet d’établir une relation de confiance avec les prospects et clients de vos points de vente et de les engager. Vous ne savez pas par où commencer ? Nous avons rassemblé pour vous 5 astuces clés pour réussir les campagnes emailing de votre réseau. Grâce à ces bonnes pratiques, vous pourrez maximiser l’impact de vos campagnes, qu’elles soient gérées au niveau national ou local !

 

Au sommaire

  1. Définir les objectifs de la campagne emailing
  2. Penser à la structure de l’email
  3. Adapter le contenu à la cible
  4. Rédiger l’objet parfait pour son email
  5. Identifier le bon moment pour envoyer la campagne emailing

 

N°1 : Définir les objectifs de la campagne emailing

 

Avant de se lancer dans la planification d’une campagne emailing, il est essentiel d’en déterminer les objectifs. C’est la base de toute action marketing. Qu’est-ce que votre réseau souhaite accomplir avec cette campagne ? Voulez-vous générer des leads pour vos points de vente ? Souhaitez-vous promouvoir un nouveau produit ou service ? Ou souhaitez-vous fidéliser votre audience grâce à une newsletter ?

Prenez en compte non seulement les objectifs de votre réseau d’enseigne, mais aussi ceux de votre audience. Ces objectifs guideront la rédaction du contenu de l’email.

Qu’est-ce qui motive votre audience ? Si vous n’en avez pas déjà, créez des fiches personas fictives pour formaliser les attentes et comportements de vos clients types. Plus généralement, la création de vos personas vous aidera à mieux connaître votre cible et à adapter la stratégie de marketing local de votre réseau d’enseigne en conséquence.

N’oubliez pas que vos campagnes emailing doivent aider vos destinataires à atteindre leurs propres objectifs. Cela les incitera à attendre vos prochains emails avec impatience et augmentera votre taux de conversion. Par exemple, les amateurs de plantes vertes seront peut-être ravis de lire les conseils d’une marque de jardinerie pour entretenir leurs plantes d’intérieures et de découvrir les produits spécialisés disponibles en magasin près de chez eux. Dans le cas d’un réseau de location de véhicules, la clientèle pourrait être intéressée par les offres promotionnelles pour la location de tel ou tel véhicule.

Une fois les objectifs de votre campagne emailing définis de manière précise et claire, vous serez en mesure d’évaluer ses performances sur la base de ce qui était attendu (nombre d’inscriptions à un évènement, nombre d’appels en magasin…). 

N°2 : Penser à la structure de l’email

 

Dans chacune de vos campagnes emailing, gardez une mise en page type et efficace, propre à votre marque afin que vos clients puissent rapidement vous identifier. La structure de votre email marketing est cruciale pour susciter l’intérêt de vos destinataires et leur donner envie de cliquer sur votre email.

Voici quelques éléments à prendre en compte pour structurer votre email de manière efficace :

  1. La bannière d’en-tête : une jolie bannière titrée, à l’effigie de votre réseau en haut de votre email.
  2. L’introduction : saluez votre destinataire, si possible en intégrant de la personnalisation sur son nom et/ou son prénom. Ensuite, n’hésitez pas à rebondir sur l’actualité, en gardant un ton chaleureux et humain. Puis expliquez ce que votre email va leur apporter, en résumant les grandes lignes qui seront développées.
  3. Le corps de l’email : le corps de votre email doit être concis et clair. Utilisez des titres et des sous-titres pour structurer votre contenu et mettre en avant les informations les plus importantes. Diversifiez vos contenus les séparant bien visuellement. Le lecteur doit s’y retrouver et pouvoir naviguer facilement à sa guise en fonction de ce qu’il recherche. Entre vos contenus, mettez des Call to Action (CTA) afin d’inviter le lecteur à effectuer une action spécifique : rejoindre votre site internet, en savoir plus, appeler vos points de vente, etc. Ces clics vers les liens externes sont enregistrés dans les logiciel d’emailing (c’est le cas dans la plateforme Geolid), vous pouvez ainsi savoir quels clients/prospects ont cliqué sur quel CTA.
  4. La signature : terminez votre email par une signature complète qui inclut le nom de l’auteur de l’email ou de votre marque ou du point de vente si la campagne est envoyée par vos établissements. N’oubliez pas d’intégrer des coordonnées. Cela permettra aux destinataires de vous contacter s’ils le souhaitent.

À la fin de votre email, offrez toujours la possibilité au lecteur de se désinscrire. C’est une obligation légale.

En suivant cette structure type, vous devriez être en mesure de rédiger des emails marketing efficaces pour votre réseau de points de vente. N’oubliez pas de tester différentes versions de votre email pour voir ce qui fonctionne le mieux auprès de votre audience.

N°3 : Adapter le contenu à la cible

 

Tout au long de votre création d’email, mettez-vous à la place des lecteurs. Le client ou prospect qui vous lie est l’élément le plus important à considérer. Lui seul compte dans vos envois : connaissez-le parfaitement. Gardez bien vos personas en tête tout le long de votre rédaction de contenu.

Écrivez avec efficacité et clarté afin que votre contenu soit le plus simple et agréable à lire. Votre contenu doit rester simple, avec des phrases courtes et percutantes. Ajoutez des visuels attrayants qui correspondent à votre image de marque et à votre charte graphique. Assurez-vous que votre message soit visible sur mobile en compressant légèrement vos images pour réduire le temps de chargement de l’email. Partagez des chiffres et des phrases percutantes avec votre audience. Vous pouvez varier votre mise en forme en mettant en valeur certains titres avec de la mise en gras, de l’italique ou du souligné.

Quel que soit le ton que vous choisissez pour votre marque, privilégiez la qualité plutôt que la quantité. Partagez du contenu de qualité qui convient à votre cible plutôt que de chercher à publier le maximum de contenu. Utilisez un ton qui vous rend appréciable et qui incite vos lecteurs à passer du temps à lire votre message. Pour cela, relisez-vous et assurez-vous que votre ton reste chaleureux et humain.

Souvenez-vous de rester professionnel tout au long de votre rédaction.

N°4 : Rédiger l’objet parfait pour son email

 

L’objet est la première chose que votre cible va lire. Il impacte directement votre taux d’ouverture. Il faut donc réfléchir pour trouver un objet attirant et pertinent par rapport au contenu de l’email.

Prenez en compte que vos lecteurs sont occupés, très occupés. Ils trouvent peu ou pas d’intérêt à lire ce que vous leur présentez devant eux. Prouvez-leur alors rapidement que vous avez quelque chose à leur apporter. Partez du principe que vous cherchez à apporter quelque chose à votre cible et non l’inverse. Il faut alors capter leur attention en leur apportant ce qu’ils souhaitent. Si vous n’allez pas rapidement au point ou vous voulez en venir (ou vous voulez les emmener), ils vous ignorent (exactement comme vous auriez tendance à ignorer un message trop long).

Pour en revenir à l’objet, il faut donc qu’il apporte quelque chose à votre cible, afin de l’inciter à ouvrir votre emailing. Un format de question peut être intéressant : le lecteur se questionne et ouvre le mail pour trouver une réponse.

Attention : Évitez le vocabulaire déprécié (non aux mots SPAM comme “promotion”, “gratuit”, “offre spéciale”, “augmentez vos ventes”, “vu à la télé”).

Un émoji pertinent dans votre objet peut vous démarquer visuellement dans la liste de nombreux emails reçus par votre destinataire.

La longueur de votre objet ? Restez entre 60 et 70 caractères. Certains clients de messagerie ne permettent pas de lire des objets trop longs.

Vous pouvez aussi attiser la curiosité de vos destinataires avec un objet en rapport avec l’actualité et en annonçant ce qu’ils vont découvrir dans leur mail.

Si vous avez la possibilité d’utiliser des variables de personnalisation, n’hésitez pas à les utiliser pour personnaliser l’objet. Vous paraîtrez plus chaleureux.

Voici un exemple d’objet : « Maxime, notre nouvelle collection est arrivée en magasin »

Cet objet permet de mettre en avant les nouveautés disponibles en magasin et d’inciter les destinataires à se rendre en point de vente. Vous pouvez également ajouter un élément de personnalisation en indiquant le nom du magasin le plus proche du destinataire, par exemple : « Maxime, notre nouvelle collection est arrivée dans votre boutique de [ville] ».

N°5 : Identifier le bon moment pour envoyer sa campagne emailing

 

Pour maximiser l’impact de votre campagne, il est important de trouver le bon moment pour envoyer votre emailing. La meilleure heure et la fréquence dans le cas d’une newsletter dépendent de votre cible et de votre secteur d’activité. Pour déterminer ce qui fonctionne le mieux, n’hésitez pas à effectuer des tests. En général, il est conseillé d’éviter d’envoyer des emails le lundi et le vendredi qui sont généralement des jours plus chargés en termes de volume de messages.

En ce qui concerne les newsletters, il est recommandé de créer un premier email de bienvenue pour chaque nouvel abonné de votre liste de diffusion. Dans ce mail, précisez la fréquence à laquelle vous allez envoyer vos newsletters et le type de contenu que les abonnés peuvent attendre. L’objectif est de rester régulier tout en évitant d’être trop intrusif ou intempestif. Définissez dès le début la fréquence de votre newsletter et respectez-la.

En fin de lecture, votre client doit être satisfait de votre email et impatient de recevoir vos prochains envois. Cela vous aidera à fidéliser votre audience et à améliorer l’efficacité de vos campagnes email.

 

En conclusion, les campagnes emailing peuvent être un outil puissant pour atteindre et fidéliser votre clientèle. Pour réussir votre campagne, il est important de définir vos objectifs, de cibler votre audience et de créer un contenu de qualité. N’oubliez pas d’optimiser votre objet et la structure de vos emails pour inciter les destinataires à ouvrir votre message. En respectant ces astuces, vous pouvez réaliser une campagne emailing réussie pour votre réseau d’enseigne. 

Côté outil, utiliser une plateforme marketing dédiée aux réseaux d’enseigne permet de faciliter la gestion des campagnes emailing. Dans la plateforme Geolid, la marque peut concevoir des modèles d’emails types et les partager aux établissements de son réseau. Ces derniers peuvent ensuite personnaliser le contenu pour l’adapter localement, tout en respectant la charte de la marque. Les performances des campagnes emailing de l’ensemble du réseau sont centralisées pour optimiser continuellement les actions.  Contactez-nous pour en savoir plus et découvrir notre outil de campagnes email lors d’une démo.

Nouveau call-to-action
Share This

Cet article vous a plu ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux !