Pour les réseaux de franchise, les pages locales de leurs établissements sont devenues un enjeu clé pour la visibilité de leurs points de vente, l’animation commerciale et la fidélisation clients.

Ces pages doivent faire partie intégrante de votre stratégie web-to-store, elles sont de véritables relais de croissance pour votre business.

Pour que l’administration et le suivi de ces pages ne deviennent pas un casse-tête pour vos équipes marketing, il faut vous assurer que ces pages soient bien structurées entre elles.

Suivez nos conseils dans cet article qui leur est consacré !

 

  1. Récupérer la propriété de vos fiches Google My Business et de vos pages Facebook
  2. Facebook : la structure idéale pour votre compte : l’importance des pages Lieux
  3. Administrer les informations clés sur vos pages locales
  4. Les publications sociales pour animer votre communauté de clients et attirer des prospects
  5. La e-reputation de vos établissements : solliciter des avis et guidelines pour votre réseau

1. Récupérer la propriété de vos fiches Google My Business et de vos pages Facebook

Si votre équipe marketing n’a pas les droits administrateurs sur les fiches Google My Business de vos établissements, la suite risque d’être très compliquée.. Il vaut mieux commencer par le commencement, et vous assurer d’avoir le bon niveau de propriété sur ces fiches.

Voila la marche à suivre pour devenir administrateur des pages Google My Business de vos établissements:

Envoyer votre mail (qui n’est pas encore administrateur) à votre établissement, pour qu’il puisse faire la démarche ci-dessous:

 

  1. L’établissement, ou la personne propriétaire de la fiche Google My Business doit de son côté se connecter à Google My Business via le lien : https://business.google.com/dashboard
  2. Depuis le menu de gauche, cliquer sur “Utilisateurs”
  3. Cliquer ensuite en haut à droite sur « Inviter de nouveaux utilisateurs” (bouton bleu)
  4. Saisir l’adresse mail (qui n’est pas encore administrateur) qui lui a été envoyée
  5. Sélectionner le rôle de l’utilisateur > Administrateur
  6. Cliquer sur “Inviter”. Le mail tête de réseau va recevoir un message pour accepter l’invitation. Suite à cette acceptation, vous serez dorénavant administrateur de cette fiche Google My Business.

Notez bien qu’ajouter des droits d’administrateur à une deuxième adresse mail ne retire aucune possibilité, aucun droit au propriétaire de la page. La nouvelle adresse mail est dorénavant simplement administratrice de la page, et l’établissement en reste propriétaire (il peut tout à fait continuer normalement à gérer sa page).

 

2. Facebook : la structure idéale pour votre compte : l’importance des pages Lieux

Nous avons un article dédié sur le sujet, qui vous explique pourquoi la structure idéale est une organisation page mère pour votre marque et des pages “enfants” = les pages Lieux pour vos établissements. Suivez le guide par ici : Réseaux de franchise: utilisez Facebook au mieux via les pages Lieux

 

Réseaux de franchise : Comment structurer vos pages Facebook et Google My Business pour vos franchisés ?

 

3. Administrer les informations clés sur vos pages locales

Vos pages locales (Google My Business et pages Lieux sur Facebook) doivent être complètes et contenir des informations correctes, et à jour. 

La qualité de ces informations est très importante à 2 niveaux:

Premièrement, l’algorithme de Google va lire les informations disponibles pour vos établissements à travers le Web (Waze, Facebook…) et en fonction de l’uniformité de ces informations, décider du référencement naturel de votre établissement sur Google. Ne pas avoir d’informations consistantes va donc vous être préjudiciable.

Deuxièmement, vos prospects vont être fortement influencés par la qualité des informations trouvées sur vos pages locales. Des horaires d’ouverture ne correspondant pas aux véritables horaires d’un magasin vont avoir un impact négatif et durable pour votre établissement, mais aussi pour votre marque.

 

D’une manière générale, les informations les plus cruciales à mettre à jour pour les pages locales de vos établissements sont:

> nom, adresse, téléphone et catégorie(s) de votre établissement

> horaires d’ouvertures et horaires de fermetures exceptionnelles.

> photos de votre établissement.

> informations détaillées (menus, produits, services…)

 

Le plus simple pour une tête de réseau est de pouvoir utiliser un outil de présence digitale, pour manager et optimiser en masse la présence de ses établissements sur le digital. S’il vous manque un tel outil, n’hésitez pas à nous demander une démonstration de notre outil, pensé pour les réseaux de franchise.

 

 

4. Les publications sociales pour animer votre communauté de clients et attirer des prospects

Les publications sociales vous permettent en effet d’animer votre communauté de clients existants à travers les pages locales de vos établissements (Facebook et Instagram notamment). 

Mais ces pages locales peuvent également vous permettre de toucher des prospects qui ne vous connaissent pas encore (notamment sur Google My Business). 

Il faut donc avoir un planning bien défini de publications sociales sur l’année, en fonction de vos événements phares (lancement produits, événements en points de vente, offres promotionnelles…) pour décider de manière stratégique le contenu à publier et sur quelle plateforme il peut être le plus efficace.

> Sur Facebook, les publications sociales peuvent vous aider à :

  • générer du trafic en point de vente (relais d’offres promotionnelles ou de nouveautés produits)
  • générer des abonnées supplémentaires à votre page locale, en choisissant d’opter pour un boost de post. Un boost de post vous permet, avec un budget très limité, de pousser vos publications sociales à un nombre de personnes significativement plus important que vos abonnés à votre page, sur une zone géographique bien déterminée

 

Différence entre une publication sociale classique sur Facebook 

et une publication sociale boostée

Différence entre une publication sociale classique sur Facebook et une publication sociale boostée

 

> Sur vos pages Google My Business, il est facile et gratuit d’utiliser des Google Posts, qui vous permettent d’afficher temporairement une nouveauté produit,  un événement en point de vente, ou des offres promotionnelles.

Ces publications sont un moyen efficace pour donner envie aux prospects qui ne vous connaissent pas encore de se rendre concrètement dans votre point de vente. Vous auriez tort de ne pas les utiliser !

 

5. La e-reputation de vos établissements : solliciter des avis et guidelines pour votre réseau

Un des critères les plus importants à travailler sur les pages locales de vos établissements est leur e-réputation. Il faut avoir un nombre d’avis suffisant (on vous conseille un premier objectif de 22 avis) avec une note supérieure à 4 pour booster votre référencement sur Google.

Lisez notre article dédié sur le sujet ici :  Impact de l’E-reputation (note moyenne et avis) sur la génération de prospects digitaux pour les réseaux de franchisés

Pour commencer à bien travailler leurs avis, vos établissements doivent avoir des consignes très claires sur le sujet. 

Nos conseils sont les suivants:

  • solliciter un avis sur Google My Business pour tout client en point de vente ( les équipes de chaque établissement doivent être formées / incentivées sur le sujet)
  • répondre à tous les avis dans un délai de 48h maximum, que les avis soient positifs ou négatifs (votre taux de réponse a un impact sur le référencement de votre fiche Google My Business)
  • proposer des templates de réponses définis à vos points de ventes pour qu’ils respectent votre image de marque.
  • proposer à tout client insatisfait d’être rappelé pour lui proposer une solution, pour montrer à chaque prospect potentiel que vous prenez en considération les retours de vos clients.

 

Besoin d’aide sur vos pages locales? Nous sommes des experts sur le sujet et travaillons avec nos clients sur l’optimisation et la bonne gestion de leurs pages locales. Venez en parler avec nos experts autour d’une démonstration de notre solution !

Share This

Cet article vous a plu ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux !